La voix d’Eva Cassidy

La voix d’Eva Cassidy, claire et fragile, avec des intonations légèrement cassées, est de celles qui ont le pouvoir d’atteindre le plus profond de l’âme.

Cette interprète hors normes, dont le répertoire de prédilection touche aux racines du folk, de la country, du blues et de la soul, était quasi inconnue de son vivant, en dehors de sa ville natale, Washington DC.

Elle est décédée en 1996 à l’âge de 33 ans d’un cancer foudroyant.

Depuis, ses proches ont oeuvré pour la faire connaître, et ont contribué à sa gloire posthume et au succès mondial de tous ses albums sortis après sa mort.

La voix d’Eva a des vertus curatives. Elle provoque  un état d’apaisement et de sérénité immédiats, ses intonations sont parfois poignantes, mais jamais tragiques.

Eva Cassidy n’avait pas vocation à devenir une star. Elle n’avait jamais recherché la célébrité de son vivant. Elle se produisait dans les clubs de sa région, devant des publics restreints mais subjugués par l’émotion qu’elle dégageait.

Son premier album en 1996, The Other Side, un ensemble de duos avec le musicien Chuck Brown, a été suivi en 1996 par un album live, Live at Blues Alley, sorti peu de temps avant sa mort.

Quatre ans plus tard, la musique d’Eva Cassidy était diffusée sur les ondes de la BBC, et ses interprétations de Over the Rainbow et Fields of gold (toutes deux issues de son album live), le point de départ de sa reconnaissance mondiale avec la sortie, dans la foulée, de la compilation Songbird.

En 2003, ses albums posthumes s’étaient vendus à six millions d’exemplaires dans le monde.

L’un des premiers articles publiés sur elle, dans le Washington Post, après sa mort, résume parfaitement l’art d’Eva Cassidy:

« Elle pouvait tout chanter – folk, blues, pop, jazz, R&B, gospel – et les sublimer comme si c’était la seule musique qui ait de l’importance. »

 

Ce contenu a été publié dans Les bulles musicales, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à La voix d’Eva Cassidy

  1. ludofar dit :

    je viens de découvrir ton site par mon ami gilles et en flânant je découvre cette voix magnifique !!!
    merci pour cette découverte …
    je viens donc de te mettre en rss dans ma catégorie « culture & GAS-like »

  2. @ludofar

    Quel honneur tu me fais…

    Ravie d’avoir pu te faire découvrir la grande Eva Cassidy.
    A bientôt, Ludo.

  3. thierry gavard dit :

    merci pour cette info sur une artiste que j'ai découverte par hasard sur youtube hier soir, car elle avait fait une interprétation sublîme du ain't no sunshine  chanté par sting que je venais d'écouter…
    Artiste sublîme
    délicatesse, humanité profonde et bouleversante
    et quasi-inconnue
    je l'ai mise sur ma page facebook et remise !!!!
    merci à toi

  4. Il est de ces comètes qui passent, et qui laissent une trace à jamais.
    Eva Cassidy en fait partie, et elle me bouleverse à chaque fois que je l’écoute.
    Merci de ta visite, Thierry.

  5. Ramanoelina William dit :

    C’est Georges Lang dans les nocturnes sur RTL qui m’a fait connaître cette artisque Eva Cassidy à la voix sublime. Depuis elle est devenue ma chanteuse préférée à côté de Katie Melua.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>