Okou, un duo aux influences subtiles

Comme souvent lorsque je viens de faire une découverte musicale, j'ai envie de la partager. Mon dernier coup de coeur porte le doux nom de Okou. Elle est moitié ivoirienne, moitié française, il est un peu suisse allemand, un peu égyptien, et l'addition de toutes ces couleurs donne des notes folk, pop, soul, et même parfois orientalisantes. Tatiana Heintz et Gilbert Trefzger se sont associés pour le meilleur, et leur musique est tout ce que j'aime, une subtile harmonie entre voix chaude d'une parfaite musicalité, et rythmes instinctifs . Et puis Gilbert pratique le slide, même à la cythare, ce qui  n'est pas sans  rappeler le génial Ben Harper… Leur dernier album, Serpentine, est un bijou. Morceaux choisis. Image de prévisualisation YouTube

Ce contenu a été publié dans Les bulles musicales, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>