Elisabeth Haïk

                              

 Bouches en coeur, et coeurs de mots...

 

 

 

 

                                   Tu peux être fière d'avoir rendu un si bel hommage à ta soeur, avec des mots si justes , sans pathos et qui touchent au coeur. J'ai l'impression en tous cas que tu en es sortie apaisée et c'est tant mieux. Le Barreau a certainement perdu un avocat de talent mais la littérature a gagné un écrivain !

Cécile Uzan-Sellam

 

 

 

Elisabeth Haïk nous livre avec des mots simples et profonds toute cette magie des souvenirs de l'enfance, un portrait juste et émouvant d'une petite âme spontanée et libre,tellement libre qu'elle pouvait "agacer" son entourage…Mais finalement aussi le séduire au point de réunir toute une famille, d'une manière absolue et presque excessive, dans ses derniers instants…mais aimer vraiment n'est jamais excessif, c'est juste la mort qui nous en fait prendre conscience…

Anne-Maïtena Liauzu

 

 

 

Je te remercie d'avoir partagé ce texte d'amour. Ton livre maintient ta soeur dans ton périmètre et dans ma mémoire. L'épilogue laisse penser qu'il y a un avant et un après mais que la force de votre amour adoucira ta douleur.

Laurent Sitbon

 

 

 

C’est un magnifique témoignage de la force de l’esprit face à la dureté de la réalité.

Professeur Jean-Claude Carel

 

 

 

 

     

^